FR
EN
Menu

Un duo excentrique au cinéma

Les créations folles de Jean Paul Gaultier pour Pedro Almodóvar

Publié le 16/11/2021

Quel choc, quand deux figures mythiques, l'une du cinéma et l'autre de la mode, collaborent ! Car oui, Jean Paul Gaultier, cinéphile hors pair a su mettre ses créations au service du 7ème art. Et c’est avec le cinéaste Pedro Almodóvar, qu’il a le plus régulièrement travaillé. Le couturier français confectionne les costumes de films comme Kika, La Mauvaise Éducation ou La Peau que j’habite. Il faut dire que l’univers déjanté et sensuel du réalisateur espagnol correspond bien aux créations excentriques de celui qu’on appelle “l'enfant terrible de la mode”. 



Kika, 1994, Pedro Almodóvar, Andrea Scarface.

Leur partenariat débute en 1994, quand Almodóvar fait appel à Gaultier pour concevoir la tenue de Victoria Abril dans Kika. Le film est une comédie noire et grotesque sur l'histoire d'une jeune maquilleuse et les relations tordues qu’elle entretient avec son entourage. L’actrice principale, Victoria Abril, apparaît alors dans une tenue signée Jean Paul Gaultier ! Ses seins explosent, tels des obus, ensanglantant sa robe noire. Une création pour le peu gore et provocatrice qui convient parfaitement à l’ambiance du film.
 

 
Jean Paul Gaultier, La Robe Nue / La Mauvaise Éducation, 2004

En 2004, le couturier français et le réalisateur espagnol collaborent une fois de plus pour le film La Mauvaise Éducation. Gaultier confectionne les costumes des acteurs, dont on retient notamment l’iconique “robe nue”, portée par l’acteur masculin Gael Garcia Bernal. La robe blanche imite un corps nu de femme, avec des tétons et un pubis, où l'illusion des poils est donnée grâce à des perles marron. Une tenue folle qui incarne la manière dont Almodóvar perçoit les tabous de l’homosexualité et du travestissement. 

 


La Peau que j’habite, Pedro Almodóvar 2011.

Dans leur dernière collaboration en 2011, pour le film La Peau que j’habite, c’est de manière plus minimaliste, mais toujours aussi dérangeante, que Jean Paul Gaultier habille les acteurs d’Almodóvar. Dans ce thriller, un chirurgien esthétique, hanté par la mort de sa femme brûlée dans un accident de voiture, tente de reproduire une peau synthétique qui aurait pu la sauver. Il réalise des expériences sur une femme cobaye, incarnée par Elena Anaya. On l'aperçoit dans une combinaison couleur chair, recouvrant son corps jusqu’aux extrémités. Avec cette création subtile et sensuelle, Jean Paul Gaultier fait un vrai travail sur la texture et les corps. Il prouve qu’il en faut peu pour être dérangeant. 

Ainsi, c’est le cas de dire que le travail en commun de Gaultier et Almodóvar est un partenariat qui marche ! Les vêtements du couturier participent à créer une atmosphère particulière aux films, tous plus déjantés les uns que les autres. 

Jean Paul Gaultier collabore avec d’autres cinéastes dont Luc Besson ou Jean Pierre Jeunet, qui lui ont valu deux nominations aux César dans la catégorie "meilleurs costumes". Il déclare d’ailleurs son amour au cinéma avec l’exposition CinéMode, en ce moment à la cinémathèque, que vous pouvez réserver avec CultureSecrets.

Retrouvez également le cycle de créations CultureSecrets pour des événements modissimes !
 

Publié le 16/11/2021
Article écrit par Gabrielle Dembinski

 

Offrez la carte culturelle

Thumb e9b7322958aa70c0
Jeudi 7 juillet à 18h30
Un vol direct pour Barcelone
Votre visio-conférence sur l’architecte Gaudí
RESERVER
Thumb 8082fb61e65371a9
Jeudi 7 juillet à 19h30
Un concert aux allures HIP-HOP pour le Festival Days Off
À La Cité de la musique - Philharmonie de Paris
RESERVER
Thumb 36bde8461c66b806
Samedi 9 juillet à 11h30
Balade Olfactive CultureSecrets dans les rues de Paris !
Redécouvrez le pouvoir des odeurs lors d’une balade unique avec Diane Thalheimer, Olfactive Profiler et fondatrice de ProfileBy
RESERVER

À LIRE AUSSI

samuel-fosso-photographie-culturesecrets
Photographie
Samuel Fosso, le photographe excentrique
Des auto-portraits engagés
Exposé à la MEP jusqu’au 13 mars, Samuel Fosso incarne toutes sortes de personnages pour détruire les stéréotypes. Du ludique au politique, il revêt le style et le visage de grandes figures existantes ou fantasmées. Mais ne lui parlez pas de déguisement !
Estampes-japonaises-neige-noel-art-culture-secrets
Hiver
L’hiver à l’époque Edo
Les paysages enneigés des estampes japonaises
Lorsqu’on pense au Japon, on a tendance à imaginer des paysages printaniers avec des cerisiers en fleurs. Toutefois, il existe de nombreuses estampes de la période Edo qui montrent la campagne japonaise ou la ville de Tokyo recouvertes d'un pittoresque duvet de neige.
Pieter-Bruegel-Paysage-neige-art-peinture
Hiver
L’or blanc des artistes
Des représentations toutes personnelles de la neige
L’hiver est officiellement installé mais il y a une chose que l’on attend… la neige ! Elle n’est pas encore au rendez-vous dans les rues de la capitale, on a donc décidé de vous en donner un avant goût.