FR
EN
Menu

L’or blanc des artistes

Des représentations toutes personnelles de la neige

Publié le 21/12/2021

L’hiver est officiellement installé mais il y a une chose que l’on attend impatiemment… la neige ! Elle n’est pas encore au rendez-vous dans les rues de la capitale, on a donc décidé de vous en donner un avant goût. 

Explorons la façon dont des artistes d’époques et de styles bien différents représentent le splendide manteau blanc de l’hiver. La neige est monochrome et lorsqu’elle tombe, elle recouvre tous les alentours. Pendant très longtemps elle n'est pas considérée intéressante dans les représentations de l’art européen. Pourtant restituer les subtilités et les nuances des paysages enneigés est un véritable exercice !
 


Pieter Bruegel Le Paysage d’hiver avec patineurs et trappe aux oiseaux,1565. Huile sur panneau de bois 37 × 55,5 cm. Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles.

Ils sont complètement givrés ? Les habitants de ce village hollandais ne feraient-ils pas mieux de se replier à l'intérieur face au froid glacial ? Non, eux préfèrent profiter pleinement des joies de l’hiver et se divertir en patinant ! C'est au siècle d'or néerlandais que se répandent les premières représentations de paysages enneigés en Europe, avec pour tête de file Pieter Bruegel l’Ancien. De par sa virtuosité technique, ses magnifiques ciels d’hiver et ses surfaces gelées propices à l’amusement, il parvient à représenter l’hiver sous une face souriante. C’est pour ses œuvres innovantes que le peintre flamand est considéré comme le pionnier de la tradition picturale des paysages hivernaux. 
 


Claude Monet, La Pie, 1868-1869. Huile sur toile, 89 x 130 cm. Musée d’Orsay, Paris.


Contrairement au paysage hivernal plein de vie de Bruegel, le seul être animé dans le tableau de Claude Monet est la pie. Telle une note de musique perchée sur des portées, l’oiseau posé sur sa barrière accentue indéniablement l'atmosphère silencieuse et glaciale qui l’entoure. Dans cette composition stable et rigoureuse, le peintre impressionniste joue avec les ombres, la forme, et l'épaisseur de la neige. C’est un sujet très intéressant pour les impressionnistes car il permet de travailler la lumière. Celle, que nous supposons blanche, trouve sur son œuvre une infinité de nuances vertes, bleues, jaunes et roses, car Monet utilise la neige comme un miroir pour la lumière. 

 


Paul Klee, Image d'Hiver, 1930. Gouache, aquarelle, encre noire et feuille d'argent collée sur paper, contrecollé sur carton, 31,9 x 48,9 cm. Collection privée.

La peinture de Paul Klee, quant à elle, donne du rythme à cette saison qui semble figer le temps. Le paysage enneigé lui permet d’exprimer son style avec une grande liberté. La ligne d’horizon irrégulière et les formes abstraites colorées sont bien différentes des lignes horizontales de Monet. Son style bien personnel traduit pourtant tout aussi bien l'atmosphère hivernale. L’artiste travaille sur l'équilibre des couleurs et combine les formes géométriques pour créer des analogies avec sa perception du monde. Il retranscrit la terre enneigée, le ciel hivernal et les arbres défeuillés jouant avec les proportions, la perspective, les ombres et la lumière car selon lui, “l’art ne reproduit pas le visible, il rend visible.”
 


Alexander Calder, Snow Flurry, 1950, 7' 10" (238.7 cm) x 6' 10 1/4" (208.8 cm).MoMA New York.

Parce qu’il n’y a pas que les toiles figuratives qui évoquent la neige, Alexander Calder en livre une vision tout aussi originale avec son mobile délicat en suspension Snow Flurry. L’artiste américain compose son motif de disques blancs, de différentes tailles, qu’il relie entre eux par des fils et des branches fines à différents niveaux. Avec son style unique et moderniste, Calder reflète la légèreté et l’éclat d’une tombée de neige observée de chez lui dans le Connecticut.
 

L’ensemble de ces œuvres célèbre la beauté de la neige et de la saison hivernale. La diversité de médiums utilisés par les artistes montre bien que la neige est un sujet qui leur permet d’exprimer chacun son style particulier.

Publié le 21/12/2021, écrit par Gabrielle Dembinski.


Sources : 

  • Wilkins, Charlotte. Dix oeuvres d’art de Noël, 11 décembre 2019.
  • Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Beauloye, Jennifer et Vander Auwera, Joost. “L’hiver selon Bruegel”, Google Arts and Culture, consulté le 20 décembre 2021.
  • Lautréamont, Agathe, “La neige et l’hiver dans l’art,” Beaux Arts Magazine, 25 janvier 2016.

Offrez la carte culturelle

Thumb b2c209d4a77b9ac2
Mardi 18 janvier - 19h
Une soirée privée au Musée de la Chasse et de la Nature !
Plongez au coeur de la forêt avec l’exposition “Galleria”
RESERVER
Thumb bbfad422786b04da
Mercredi 19 janvier - 18h
L’expérience NIEMANDSLAND à vivre au CENTQUATRE !
Un voyage vers ce qui se trouve entre nous de Dimitri de Perrot.
RESERVER
Thumb f1f00162437b9c6b
Jeudi 20 janvier - 18h30
Visite privée de l’exposition "Graffiti" dans la collection agnès b.
Rendez-vous privé avec l’Art Graffiti à la Fab. !
RESERVER

À LIRE AUSSI

Estampes-japonaises-neige-noel-art-culture-secrets
Hiver
L’hiver à l’époque Edo
Les paysages enneigés des estampes japonaises
Lorsqu’on pense au Japon, on a tendance à imaginer des paysages printaniers avec des cerisiers en fleurs. Toutefois, il existe de nombreuses estampes de la période Edo qui montrent la campagne japonaise ou la ville de Tokyo recouvertes d'un pittoresque duvet de neige.
Daniel-Spoerri-pieges-Art-cuisine-repas-noel-culture-secrets
Hiver
L’art se met en cuisine !
Des œuvres qui mettent l’eau à la bouche.
Recevoir ses convives, peaufiner son menu, célébrer le beau et le bon… C’est tout un art de réussir un repas de fête ! Alors CultureSecrets explore les liens entre art et cuisine pour vous inspirer.
David-Hockney-Art-Digital-Year-Normandie-Hiver
Hiver
Hockney, ou le Vivaldi de l’art digital
"A Year in Normandie" pour faire monter le mercure
Alors que l’hiver s’installe, on a décidé d’explorer les saisons cristallisées par Hockney en Normandie. Installé dans le Pays d’Auge depuis début 2019, David Hockney profite du confinement pour peindre sans relâche et créer une œuvre titanesque. Sa particularité ? Elle est numérique !