FR
EN
Menu

"Benvenuto Cellini" à l'Opéra Bastille

Terry Gilliam fait le cirque avec Berlioz

Publié le 10/04/2018

Créée en 2014 avec l’English National Opera, cette mise en scène de l’œuvre de Berlioz par le fantasque Terry Gilliam attisait toutes les curiosités. Seul américain dans la bande des Monty Python, il écrit et co-réalise plusieurs de leurs films comme « Le Sens de la Vie » ou « Sacré Graal », avant de continuer seul dans le cinéma avec le cultissime « Brazil », le dystopique « Armée des Douze Singes », l’invraisemblable « Las Vegas Parano » et l'inachevé « Don Quichotte » qu’il parvint finalement à terminer et qui sortira cette année...

 

 

Le cinéaste Terry Gilliam

 

 

Cet opéra raconte comment Cellini, qui met trop de temps à terminer une statue de Persée pour Rome, ne pense qu’à épouser Teresa, la fille de Balducci, le trésorier du Pape. Empêché dans ses plans par Fieramosca, un sculpteur rival à qui Balducci promet sa fille, Cellini finit par tuer l’homme de main de ce dernier pendant le Carnaval. Poursuivi par tous, alors qu’il songe à s’enfuir, le Pape laisse à Cellini une journée pour finir sa statue et obtenir ainsi soit sa grâce, soit ses foudres...

Dès le premier acte, une troupe de saltimbanques menés par une faucheuse punk envahit la scène et nous entraîne dans un carnaval incessant au gré des confettis projetés sur le public alors qu'échassiers et acrobates déambulent à travers les rangées.

 

 

"Benvenuto Cellini" de Berlioz mis en scène par terry Gilliam à l'Opéra Bastille

 

 

Dans cet univers circassien, les chorégraphies, parfois lubriques, se joignent à une profusion de mouvements des différents groupes et protagonistes dans des décors toujours changeants, dont Gilliam s’est également chargé, et qui évoquent le délirant Flying Circus de sa jeunesse.

Le second acte est marqué par l’apparition du Pape en tenue d’apparat au sommet d’un escalier doré, porté par une garde prétorienne imperturbable et qui descend comme un esprit du ciel pour parler au trublion Cellini. L’atelier devenant ensuite presque vivant avec des vidéos projetées en toile de fond pour donner une couleur de feu aux élans créateurs du maître qui parviendra à finir à temps la statue dont on ne découvrira finalement que la moitié inférieure dans le dernier tableau, plaçant ainsi le sexe de Persée là où on s’attendait à voir sa tête.

 

 

"Benvenuto Cellini" de Berlioz mis en scène par terry Gilliam à l'Opéra Bastille

 


Le fabuleux Philippe Jordan donne un élan vital à la musique de Berlioz d’un bout à l’autre de l’œuvre. Cette musique, qui évoque les Contes d’Hoffman près d’un siècle plus tôt, illustre parfaitement le génie incompris de Berlioz.

Un ensemble où la mise en scène éclipserait presque la musique au profit d’un carnaval fourmillant de mille images étranges et monstrueuses issues de l’imaginaire de Terry Gilliam comme ces visages au sourire inquiétant que l'on retrouvait déjà sur les masques des tortionnaires de « Brazil »...

Offrez la carte culturelle

Thumb 47cf609b3fe50f90
Jusqu'au 23 février 2020
Laissez-passer exposition “Jules Adler. Peintre du peuple”
musée d’art et d’histoire du Judaïsme
RESERVER
Thumb e3e9a29e3292eb7c
Jusqu'au 5 janvier 2020
Laissez-passer : Expo “Paris-Londres Music Migrations (1962-1989)”
Musée de l’histoire de l’immigration
RESERVER
Thumb d22a07ec6ba4960e
Mercredi 6 novembre à 19h
Soirée privée avec un expert autour de la vente Art Contemporain Africain
PIASA
RESERVER

À LIRE AUSSI

culturesecrets-secretsdejosephine-tele-TF1-bazardelacharite-paris
SERIE TELE
« Le bazar de la charité »
Une “saga historique à la Dumas”
TF1 s’associe à Netflix pour une série française et le résultat de ce partenariat inédit s’avère très spectaculaire.
culturesecrets-secretsdejosephine-insolite-bar-marrakech-gatsby-paris-moonshiner
INSOLITE
« Marrakech & Gatsby »
La sélection “Paris est une fête !”
Au programme de nos sorties hivernales dans les speakeasy, cette semaine : un voyage au Maroc dans le bar caché du Hoxton (Paris 2ème) et un speakeasy style “prohibition américaine” niché dans la chambre froide d’une pizzeria (Paris 11ème). 
culturesecrets-secretsdejosephine-balade-jardindesplantes-océanillumination
NOCTURNE
« Océan en voie d’illumination »
Le Jardin des Plantes fait une plongée dans les océans
370 000 visiteurs éblouis en 2018 lors d’Espèce en voie d’illumination ! Après ce succès retentissant, le Jardin des Plantes réitère l’opération et expose, cet hiver, de magnifiques sculptures géantes représentant les créatures qui peuplent nos océans.