57ème Biennale de Venise

L'art sérénissime

Publié le 16/05/2017

A l'occasion de la 57ème édition de l'évènement artistique le plus couru de la planète, CultureSecrets s'est rendu à la Cité des Doges afin d'écumer la lagune vénitienne des 87 pavillons nationaux en évènements collatéraux... Visite guidée.

Samedi 13 mai 2017, la 57ème Biennale de Venise ouvrait officiellement ses portes, des Giardini à l'Arsenal en passant par une myriade de palais recelant quelques trésors plus ou moins authentiques, tels que ceux, exhumés des eaux africaines par Damien Hirst et exposés chez François Pinault à la Punta della Dogana et au Palazzo Grassi. Retour sur une semaine d'ouverture rythmée par la houle vénitienne et par une foule arty internationale.

 

 

Erwin Wurm, Pavillon autrichien, Biennale de Venise 2017

 

 

Aux commandes de l'exposition internationale "Viva Arte Viva", la commissaire française Christine Macel, évoque «le dernier bastion, un jardin à cultiver au-delà ou en deçà des modes et des intérêts personnels. Il représente une des alternatives sans équivoque contre l’individualisme et l’indifférence».

Des 30 pavillons nationaux disséminés dans les giardini, le jury de la Biennale de Venise composé de Manuel J. Borja-Villel, Francesca Alfano Miglietti, Amy Cheng, Ntone Edjabe et Mark Godfrey a décerné le Lion d'or 2017 à l'Allemagne pour l'installation de la plasticienne Anne Imhof. Chaque jour, de 10h à 15h, sous le parterre en verre, s'y déroule une saisissante performance de danse évoquant l'Enfer avec ses flammes mais aussi son Cerbère sous la forme de deux dobermans.

 

 

Anne Imhof, Pavillon allemand, Biennale de Venise 2017

 

 

Le pavillon brésilien, dont l'architecture mérite d'être admirée, reçoit quant à lui une mention spéciale du jury avec l'installation troublante et poétique de Cinthia Marcelle qui dissémine sur le sol incliné des galets blancs et plante dans le grillage des drapeaux comme autant de fantômes, de torches ou de totems...  Un peu plus loin, le pavillon grec revisite, quant à lui, le mythe de Thésée et le Minotaure le long d'un labyrinthe plongé dans l'obscurité, éclairé ça et là par des vidéos.

 

 

Cinthia Marcelle, Pavillon brésilien, Biennale de Venise 2017

 

De l'autre côté du canaletto qui sépare les deux parties des Giardini, l'artiste Xavier Veilhan, donne le La en mettant en musique le pavillon français transformé pour l'occasion en studio d'enregistrement design au coeur duquel se relaieront tout l'été près de 90 musiciens et chanteurs lyriques.  Juste à côté, le pavillon scandinave n'émerveille que par sa somptueuse architecture de laquelle émerge un bouquet d'arbres. En face, une patiente file d'attente se hisse sur une estrade, une personne à la fois, et glisse sa tête dans un trou pour contempler l'exposition japonaise, composée de pagodes volantes, d'en bas. Les visiteurs du dessus rient et photographient les mines, tantôt réjouies ou intimidées, qui émergent d'en-dessous.

 

 

Xavier Veilhan, Pavillon français, Biennale de Venise 2017

 

 

L'expérience et la jeunesse se croisent au pavillon russe qui mise en effet sur ses jeunes plasticiens avec le duo Recycle Art (nés en 1987 et 1985) ainsi que Sasha Piogova (1986), qui exposeront aux côtés du vétéran de l'art Grisha Bruskin (1945) qui mène une réflexion sur l'homme et la machine à travers une série de sculptures à la fois futuristes et primitives quand au rez-de-chaussée, la relève assure le futur avec une installation en réalité augmentée... Venise n'est décidément pas près de sombrer, Viva Arte Viva !

 

 

Grisha Bruskin, Sasha Pirogova, et le Recycle Group, Pavillon russe, Biennale de Venise 2017

 

 

 

Offrez le PassPremium
Vos 4 sorties culturelles au choix chaque mois pour seulement 24,00 €

Thumb 6bc201659abcfc61
Jeudi 30 novembre à 20h
Musique : Dhafer Youssef au Théâtre Romain Rolland
Vous n’avez jamais rien entendu de pareil
RESERVER
Thumb da54f5658643a5ba
Dimanche 26 novembre à 15h
Visite guidée « Bourse Révélations » à la Villa Emerige
La relève artistique
RESERVER
Thumb 552efa20016f816a
Mardi 28 novembre à 19h
Soirée privée CultureSecrets : Rencontre avec l’écrivain Nicolas d’Estienne d’Orves à la Villa Rose
NEO se livre à vous
RESERVER

À LIRE AUSSI

musique-playlist-culturesecrets
MUSIQUE
La playlist
Notre best-of musical
Cette fin d'année glaciale révèle quelques pépites musicales qui réchaufferont l'âme des mélomanes. CultureSecrets vous a concocté une playlist à écouter au coin du feu en mode repeat... Musique maestro !
selection-theatre-paris-culturesecrets
THEATRE
Lever de rideau sur le meilleur du théâtre
Au balcon en novembre
Quelle meilleure perspective que de se réfugier à la fin de l'année dans l'écrin d'un théâtre parisien pour conjurer la morosité ? CultureSecrets vous confie une sélection de pièces à voir absolument avant le nouvel an... Tour d'horizon.
andy-warhol-taschen-culturesecrets
LIVRE D'ART
Andy avant Warhol
Les dessins oubliés du Pape du Pop Art
Que faisait Andy Warhol avant d'être sacré roi du Pop Art ? Les éditions Taschen nous offre en guise de réponse la publication d'un sublime portfolio rassemblant les premiers dessins du dessinateur publicitaire... L'occasion pour CultureSecrets de revenir sur les débuts prometteurs de l'idole intergénérationnelle.