FR
EN
Menu

Rocky Horror Picture Show

Devenez acteur du film !

Publié le 11/03/2020

En ce moment à Paris, en France et en Europe en général il est important de rester chez soi et d’écouter à la lettre les mesures pour éviter que le confinement ne soit plus long que prévu. Rester chez soi c’est bien mais c’est vrai qu’on peut vite tourner en rond. Pour tuer l’ennui on veut vous parler d’une idée à adopter, une véritable activité à faire dedans qui sort des sentiers battus. Vous ne serez pas déçus ! On vous explique avec pour exemple le film “Horror Movie Picture Show”.
 


©rocky-horror-picture-show

L’histoire commence avec deux petits jeunes bien sous tout rapport et récemment fiancés. Malheureusement pour eux ils viennent de crever en voiture et il pleut des cordes. Les voilà obligés de se réfugier quelque part. Le seul endroit alentour ? Un manoir, bien évidemment. Sauf qu’en poussant les portes ils découvrent le château du Dr. Frank-N-Furter, sorte de Dr. Frankenstein en corset-guêpière et talons compensés des années 70's, obsédé sexuel notoire toujours accompagné de ses acolytes de Transylvanie aux looks déjantés. Dit comme ça, ça ne donne pas trop envie mais le kitsch, le mauvais goût et l’ambiance sont là et la magie opère.
 


© w1240-p16x9-em_rocky_horror_picture_show1

C’est tout le long du film que vous allez être acteur mais il faut se prendre au jeu. Vous pouvez chanter, danser, crier, vous intégrer à l’histoire comme si vous y étiez. Pour vous amuser au maximum il est autorisé et même recommandé d’utiliser des accessoires. Par exemple du riz à jeter lorsque les personnages se marient, un journal pour se protéger de la pluie, un briquet pour aider les personnages à y voir dans le noir, des gants de la marque mappa pour les faire claquer sur vos avants-bras, un verre pour porter un toast en même temps que les personnages et du papier toilettes (pourquoi ? Mais pourquoi pas ! Soyez inventif, lâchez-vous !) Par contre on préfère vous prévenir, votre salon sera un peu en désordre après avec quelques grains de riz et du papier toilette par terre mais y’a pire dans la vie et puis, ça vous donne une bonne excuse pour nettoyer. Au Rocky Horror Picture Show, tout n’est pas permis mais presque !


LE PETIT CLIN D’OEIL AU FILM

“Don't dream it, be it !” 

*Retrouver la citation dans le film et partagez le sur vos réseaux sociaux avec le hashtag #CultureSecrets

 

 

Offrez la carte culturelle

Thumb e3e9a29e3292eb7c
Jusqu'au 5 janvier 2020
Laissez-passer : Expo “Paris-Londres Music Migrations (1962-1989)”
Musée de l’histoire de l’immigration
RESERVER
Thumb d22a07ec6ba4960e
Mercredi 6 novembre à 19h
Soirée privée avec un expert autour de la vente Art Contemporain Africain
PIASA
RESERVER
Thumb cea102eeb7a080df
Du 9 au 11 novembre
Invitation journalière : AKAA - Also Known As Africa
Le Carreau du Temple
RESERVER

À LIRE AUSSI

culturesecrets-secrets-de-josephine-art-joconde-van-gogh-gericault
INSOLITE
Tout ce qu’on ne vous a pas dit
Les Secrets des oeuvres d’Art
En ce moment le temps est morose en France et le moral des troupes est au plus bas. Chez CultureSecrets nous nous sommes donné l’objectif de vous faciliter l’accès à la culture et aujourd’hui nous voulons vous parler art et de … secrets !
culturesecrets-secrets-de-josephine-spectacle-danse-theatre-opera-garnier-paris
OPERA
Alan Lucien Øyen au Palais Garnier
Illusion, réalité, danse et théâtre
Chez CultureSecrets nous vous parlons cette semaine d’un spectacle qu’il faut aller voir une fois que le confinement sera fini, c’est le spectacle de Alan Lucien Øyen. Chef de file d’une nouvelle génération scandinave d’artistes, chorégraphe de renom, artiste en résidence au Ballet national de Norvège, metteur en scène et cinéaste, nous vous présentons Alan Lucien Øyen.
culturesecrets-secrets-de-josephine-marilyn-monroe-bob-dylan-exposition-photos
EXPOSITION
“Bob et Marilyn” - Galerie Dina Vierny
Knocking on … mister President ?
Cette semaine chez CultureSecrets on veut vous parler d’une exposition de photographies aux reflets dorés d’une chevelure aussi connue que l’interprète de la chanson “blowin in the wind”. Les clichés exposés ont été pris par deux photographes, Jerry Schatzberg et Bert Stern.