"L'irrésistible ascension" de Donald Abad

au Maif Social Club

Publié le 21/04/2017

A l'occasion de la septième exposition de son installation "L'irrésistible ascension" au Maif Social Club, l'artiste plasticien Donald Abad nous dévoile la genèse de son travail entre land art et nouvelles technologies... Rencontre.

 

 

"L'irrésistible ascension", Donald Abad. Festival FILE Sao Paulo, 2016 & 2017.

 

Comment l'idée de cette installation est-elle née ?

Le point de départ remonte à 2011, le désir de faire voler un tas de pierre comme dans les croyances ancestrales (menhirs, statues de l'île de Pâques...) à travers une installation intitulée "levitated mass". J'ai alors trouvé que la combinaison d'un cerf-volant (outil que j'ai employé à maintes reprises) et de la réalité augmentée était idéale. Le tracker est sur le cerf-volant, lorsqu'on le regarde avec une tablette, on voit (l'idée d') un tas de pierre flotter dans les airs :http://donaldabad.com/Flying-Babel. Et puis, je travaille souvent avec les pierres, je pense qu'elles ont une personnalité, un esprit, j'ai ce type de pensée que l'on pourrait qualifier d'animiste.

 

Quelles sont vos sources d'inspiration pour "L'irrésistible ascension" ?

Le grimpeur Patrick Edlinger notamment. Je ne suis pas un grimpeur mais j'aime la montagne. J'ai d'ailleurs arpenté plusieurs fois le Verdon qui était son terrain de jeux favori. J'imaginais qu'un jour la technique de la réalité augmentée permettrait de récupérer les séquences du film qui lui était consacré "Opéra Vertical" et de détourer le personnage de Patrick afin de le faire apparaître sur les falaises du Verdon via une tablette ou un smartphone. Ce serait pour moi la justification ultime de l'usage de la technique de la réalité augmentée non commerciale et une façon de prolonger cette pensée d'animisme digital. De toucher à l'immortalité aussi...

 

 

"L'irrésistible ascension", Donald Abad. Paris, 2016.

 

Vous travaillez depuis longtemps avec la réalité augmentée, quel est l'intérêt majeur de cette technique selon vous ?

La réalité augmentée permet cette connexion entre le monde réel, que l'on peut voir et toucher - les pierres en l'occurrence dans mon installation "L'irrésistible ascension" - et un monde virtuel, celui des esprits, de l'immatérialité (voire du Cloud numérique).
La réalité augmentée permet ce passage, comme un portail, une passerelle...

 

Comment avez-vous réalisé cette installation ?

Pour cette pièce, j'ai utilisé la technique classique du fond vert. Je me suis filmé dans un studio de prise de vue que j'ai tapissé de vert. Il est important pour moi de réaliser moi-même ces tournages, ces actions, cet engagement physique. Même dans l'espace abstrait d'un studio, l'effort est réel. Il faut se projeter et imaginer le décor dans lequel on évolue, les rochers que l'on saute, grimpe ou encore, d'où l'on tombe. C'est déjà agir que d'exporter son esprit alors que son corps subit la réalité...

 

Cette installation a beaucoup voyagé, du Brésil aux Pays-Bas en passant plusieurs fois par Paris, est-ce un procédé compliqué de la remonter à chaque nouvelle exposition ?

Les séquences vidéos ont été réalisées après la construction du premier kern de pierres en 2014. Je suis donc parti d'un tas de pierres que j'avais fait dans une exposition afin d'imaginer de micros scènes. Depuis, je dois réintégrer ces scènes à chaque nouveau tas de pierres, à chaque exposition (l'installation en est déjà à sa 7ème exposition depuis sa création). C'est un autre type d'exercice : créer des volumes de pierres qui rendent visibles ces scenarii. Sachant que l'on ne peut contraindre la pierre, il faut sans cesse s'adapter et surtout, ne rien forcer. Les pierres ne sont jamais collées, c'est un principe. Evidemment, si le public bouge les pierres, plus rien ne marche. C'est le deal, une prise de risque. Je ne crois pas en la pérennité, pas même en celle de la pierre.

 

"L'irrésistible ascension", Donald Abad. Paris, 2016.

 

L'usage d'éléments naturels est omniprésent dans votre travail alors qu'il est rare dans les installations qui font appel au numérique...

En effet. Ici, les pierres doivent être posées ainsi que la lumière car si l'installation subit les changements de la lumière naturelle cela change les volumes et par conséquent, les scans peuvent ne plus être reconnus. J'aime voir de la matière minérale, brute, dans une expo d'art numérique. Bien sûr, cela convoque le land-art mais pas uniquement. Voir une pièce aussi solide, présente, sans câbles, ni connexion, autre que celle "magique" de la réalité augmentée.

 

Vous faites le choix de vous mettre en scène plutôt que des avatars virtuels, pourquoi ?

C'est un choix artistique fort et assumé que de travailler avec des images du réel et non de la 3D. La combinaison images réelles + Scan 3D est justement très rare dans la réalité augmentée, avec ce jeu entre le virtuel et le réel, par la transparence et le fond vert. Evidemment, il serait plus simple et contemporain de travailler avec des personnages/modèles 3D mais cela aurait complètement un autre sens et ça n'est pas le mien. C'est une pièce historique dans le sens où la technique de l'époque n'a pas évoluée, on ne peut plus réaliser aujourd'hui cette pièce avec la technique actuelle...

 

L'installation de Donald Abad sera visible du 21 avril au 13 juillet 2017 à l'exposition "Sportmania" au Maif Social Club, 37 rue de Turenne 75003 Paris. http://www.donaldabad.com/

 

Offrez le PassPremium
Vos 4 sorties culturelles au choix chaque mois pour seulement 29,00 €

Thumb e3bf0537123c246a
Samedi 15 décembre à 20h30
Invitation performance de danse Silencio x CND
Silencio
RESERVER
Thumb 7d536bb821b97e4a
Lundi 17 décembre à 19h30
Soirée privée : Rencontre avec l’artiste japonaise Maki Ohkojima
À l’Aquarium de Paris
RESERVER
Thumb 7632afbefd62fbd7
Mardi 18 décembre à 20h30
L’inconnu du ciné-club
Au Cinéma du Panthéon
RESERVER

À LIRE AUSSI

secrets-de-josephine-palais-de-la-decouverte
EXPOSITION
L’illusion exposée au Palais de la Découverte
“Un véritable tour de passe-passe !”
Chaque semaine, Joséphine vous présente son coup de coeur insolite et secret. Balade, concert, exposition, chaque quartier de la capitale recèle de trésors méconnus qui vous permettront de redécouvrir Paris et ses mystères...
secrets-de-josephine-ILLUCITY
SORTIE
ILLUCITY
“Premier parc d’aventures français en réalité virtuelle”
Chaque semaine, Joséphine vous présente son coup de coeur insolite et secret. Balade, concert, exposition, chaque quartier de la capitale recèle de trésors méconnus qui vous permettront de redécouvrir Paris et ses mystères...
secrets-de-josephine-les-ouvreuses
ACTIVITES
Les Ouvreuses
“Simplifier la vie des parents, enrichir celle des enfants”
Chaque semaine, Joséphine vous présente son coup de coeur insolite et secret. Balade, concert, exposition, chaque quartier de la capitale recèle de trésors méconnus qui vous permettront de redécouvrir Paris et ses mystères...