FR
EN
Menu

L’Art de fêter le printemps

Une histoire de portraits

Publié le 19/03/2021

Pour fêter l’arrivée du printemps, on a décidé de mettre à l’honneur un art qui mérite au moins cinq minutes de gloire : le portrait ! Que ce soit pour sortir à la saison des amours ou poser devant la toile, mieux vaut être sous son meilleur jour…

Le portrait est un art graphique qui vise à représenter une personne de façon ressemblante. À la distinction d’autres genres, la personne n’est pas évoquée par des allégories, ou simplement suggérée, mais bien peinte, sculptée, dessinée, ou encore gravée, en tant qu'individu avec une identité singulière et un corps qui lui est propre. À travers les époques, le portrait a été plus ou moins prisé... Intéressons-nous ici à quelques œuvres marquantes de l’Histoire.

À son origine antique, le portrait sert à rendre présents les êtres absents. On distingue alors les portraits funéraires qui commémorent les défunts, et les portraits glorificateurs qui valorisent les vivants.
 


Portrait dit de Paquius Proculus, Musée Archéologique National de Naples

Le couple représenté sur la fresque ci-dessus constituerait le premier portrait - au sens moderne de sa définition - jamais retrouvé en Europe. Datant entre l’an 20 et l’an 30 de notre ère, il a été préservé parmi les vestiges archéologiques de Pompéi. L’homme, le boulanger Terentius Neo, est accompagné de sa femme. Ils portent tous deux des signes ostentatoires tels que la toge du citoyen romain, le papyrus et la tablette de cire. 
 


Portrait du Fayoum

Parmi les plus anciens portraits, on ne peut pas non plus omettre les fameux portraits du Fayoum. Cet ensemble de portraits, portant le nom de la région d’Egypte où ils ont commencé à être découverts, est constitué de peintures funéraires, exécutées du Ier au Vème siècle. Seuls témoignages de la peinture sur bois à l'Antiquité, ils étaient insérés entre les bandelettes sur les visages des momies ! Selon les techniques utilisées et la qualité des réalisations, ils surprennent par leur réalisme…

Avec l’expansion du christiannisme en occident, l’art du portrait est largement mis de côté, par rejet de l’individualisme. Les artistes ne s’attachent plus à représenter fidèlement leurs sujets. Il faut attendre près de mille ans pour constater un regain d’intérêt pour cet art. Vers la fin du XIIIe siècle, les enluminures et les portraits indépendants se multiplient. Et à partir du XIVème siècle, le portrait prend tout son sens avec le rayonnement de l’art Flamand et la renaissance italienne. On se souvient de portraitistes célèbres à la Cour comme dans les villes. 
 


Double portrait des Arnolfini, Jan van Eyck (1434), National Gallery, Londres

À titre d’exemple, Jan van Eyck marque une véritable rupture avec l’art médiéval et ses représentations de profil grâce à ses portraits à la maîtrise et au réalisme impressionnants. Il accorde un soin tout particulier à la composition détaillée de ses tableaux, au travail des couleurs et des matières et à la présence des personnages, jusqu’à s’inclure lui-même dans ses œuvres. Ces portraits, fruit de longues observations, questionnent de plus en plus l’observateur !
 


Louis XIV, (1638-1715) Hyacinthe Rigaud, Château de Versailles

Par ailleurs, n’oublions pas l’importance du portrait comme instrument de pouvoir ! Des impressions sur les pièces de monnaies, aux portraits en pied des rois, les représentations, diffusées de toutes les façons au plus grand nombre sont de puissants outils de communication, riches en symboles, comme le prouve cet incontournable tableau de Hyacinthe Rigaud commandé par Louis XIV. 

Enfin, l’art du portrait connaît un renouveau au XIXème siècle avec l’apparition de la photographie. Les techniques photographiques étant moins coûteuses et les photographies plus faciles à conserver et à transmettre, le portrait se démocratise et les sujets se diversifient. 


L’Afghane aux yeux verts (1984), Steve McCurry

Les photographes commencent à capturer les visages d’inconnus à l’autre bout du monde… On pense notamment à l’Afghane aux yeux verts, immortalisée en 1984 par Steve McCurry dans le camp de réfugiés de Nasir Bagh au nord du Pakistan. 
 

Aujourd’hui, CultureSecrets continue de célébrer l’art du portrait en collaborant avec Happy Funky Family. Cette entreprise réinvite le portrait dans votre quotidien et sur vos murs. Grâce à un catalogue d’artistes talentueux, elle transforme vos photos en œuvre unique et personnalisée. Du 21 mars au 18 avril 2021, tentez de gagner un portrait Happy Funky Family pour l’achat d’une carte CultureSecrets !
 


Célébrons le printemps, Katarina de Serbie, une artiste Happy Funky Family

L’heureux gagnant tiré au sort le 19 avril parmi les clients CultureSecrets, pourra envoyer ses photos à Happy Funky Family et recevoir par la poste un portrait réalisé par Katarina (au format A4 sans aucun frais). Artiste russo-serbe basée à Belgrade, Katarina crée des illustrations digitales inspirées des contes, des rêves et des belles journées de printemps ! 

 

Pour participer, choisissez votre carte CultureSecrets. https://www.culturesecrets.com/membership/options?locale=fr 

 

Pour en Savoir plus sur :

 

Article écrit par Alice Camugli

Offrez la carte culturelle

Thumb d22a07ec6ba4960e
Mercredi 6 novembre à 19h
Soirée privée avec un expert autour de la vente Art Contemporain Africain
PIASA
RESERVER
Thumb ed911f71dc978000
Jeudi 31 octobre à partir de 17h
Musique : Invitation au Pitchfork Music Festival Paris
Grande Halle de la Villette
RESERVER
Thumb ea8dda1b6df89ba3
Jeudi 14 novembre à 18h30
Visite guidée : “Des Effluves et des Oeuvres”
L’exposition contée en odeurs et en couleurs
RESERVER

À LIRE AUSSI

monstres-creatures-bosch-art-culturesecrets-image
Peinture
Dans les secrets des toiles #6
Les créatures monstrueuses de Jérôme Bosch
Alors que le monde s’apprête à fêter les morts, CultureSecrets vous présente les créatures hybrides et démoniaques peuplant l’univers fantastique du peintre Jérôme Bosch !
Nuit-Blanche-Paris-Expositions
Nuit Blanche 2021
Faites Nuit Blanche !
Expositions gratuites samedi soir.
Samedi soir, certaines des plus belles expositions de la capitale sont en accès libre et ponctuent vos visites de rencontres et animations. Parmi plus de 200 événements au programme des Nuits Blanches, du 2 au 9 octobre 2021, CultureSecrets vous livre ses quatre coups de cœur.
Image-Sélection-Journées-Patrimoine-Culturesecrets
Journées du Patrimoine
Top 5 pour les Journées du Patrimoine
Notre sélection de rendez-vous à ne pas manquer
Les Journées du Patrimoine sont maintenues, nous vous proposons une sélection de sorties annuelles à ne pas manquer !