FR
EN
Menu

Clara Luciani

De "La Femme" à femme indépendante...

Publié le 23/04/2018
Regard noir, voix grave, frange brune et allure des sixties; depuis ses débuts avec le collectif "La Femme" Clara Luciani enchante la scène musicale française et nous livre un premier album pop tout en graves et en grâce... Rencontre. 
 
 
 
 
 
 
  • Comment êtes-vous arrivée à la musique ?

 

Mon père a toujours joué de la guitare et il y avait des instruments partout à la maison. Je me suis donc mise à la musique très naturellement...
 
 
  •  D'où vient le titre de votre premier album "Sainte-Victoire" ?
 
Sainte-Victoire est le nom d’une montagne dans le sud de la France où j’ai grandi.
 
 
  • Comment décririez-vous cet album ?
 
Cet album est un autoportrait fidèle qui montre mes failles et mes forces... C’est un album de l’espoir qui montre que l'on se remet de tout.
 
 
  • Comment s'est déroulée sa réalisation ?
 
Pour l’album j’ai travaillé avec SAGE et Benjamin LEBEAU. Yuksek a également co-réalisé trois titres dont "La Grenade"...
 
 
 
 
 
 
  •  En écoutant vos textes, on pourrait parler de féminisme...
 
Très certainement, et pourtant le propos initial était pour moi davantage la féminité que le féminisme.
 
 
  •  Pourquoi avez-vous décidé d’adapter le titre "The bay" de Metronomy en français ?
 
The Bay est un titre de l’album The English Riviera que j’ai écouté en boucle l’année de sa sortie... C’est la B.O du changement pour moi car ce sont ces chansons là que j’écoutais en déménageant de Aix à Paris.
 
 
  •  Quelles sont vos influences musicales ?
 
J’écoute beaucoup de rock en tout genre comme Pj Harvey, The Horrors, Arcade Fire, le Velvet Underground, Pond et de la chanson française classique et contemporaine.
 
 
 
 
 
 
  •  Dans quel lieu insolite aimeriez-vous vous produire ?
 
Dans les catacombes !
 
 
  •  Vous avez déjà collaboré avec La Femme et Nekfeu, de quelle autre collaboration rêvez-vous ?
 
J’aimerais beaucoup chanter avec Francoise Hardy un jour !
 
 
  • Quelle place a l'écriture dans votre vie ?
 
Toute la place ! Je suis toujours en train d’écrire les choses qui me passent par la tête, le plus souvent sur les notes de mon téléphone !
 
 
  •  Quels sont vos projets ?
 
Comme dans « A bout de souffle » je dirais : " Devenir immortelle et puis... mourir ! "

 

 

 

 

 

 

 

 

Offrez la carte culturelle

Thumb 47cf609b3fe50f90
Jusqu'au 23 février 2020
Laissez-passer exposition “Jules Adler. Peintre du peuple”
musée d’art et d’histoire du Judaïsme
RESERVER
Thumb e3e9a29e3292eb7c
Jusqu'au 5 janvier 2020
Laissez-passer : Expo “Paris-Londres Music Migrations (1962-1989)”
Musée de l’histoire de l’immigration
RESERVER
Thumb d22a07ec6ba4960e
Mercredi 6 novembre à 19h
Soirée privée avec un expert autour de la vente Art Contemporain Africain
PIASA
RESERVER

À LIRE AUSSI

culturesecrets-secretsdejosephine-tele-TF1-bazardelacharite-paris
SERIE TELE
« Le bazar de la charité »
Une “saga historique à la Dumas”
TF1 s’associe à Netflix pour une série française et le résultat de ce partenariat inédit s’avère très spectaculaire.
culturesecrets-secretsdejosephine-insolite-bar-marrakech-gatsby-paris-moonshiner
INSOLITE
« Marrakech & Gatsby »
La sélection “Paris est une fête !”
Au programme de nos sorties hivernales dans les speakeasy, cette semaine : un voyage au Maroc dans le bar caché du Hoxton (Paris 2ème) et un speakeasy style “prohibition américaine” niché dans la chambre froide d’une pizzeria (Paris 11ème). 
culturesecrets-secretsdejosephine-balade-jardindesplantes-océanillumination
NOCTURNE
« Océan en voie d’illumination »
Le Jardin des Plantes fait une plongée dans les océans
370 000 visiteurs éblouis en 2018 lors d’Espèce en voie d’illumination ! Après ce succès retentissant, le Jardin des Plantes réitère l’opération et expose, cet hiver, de magnifiques sculptures géantes représentant les créatures qui peuplent nos océans.