FR
EN
Menu

Les 5 secrets de Noël

Découvrez l'histoire derrière les symboles

Publié le 02/12/2022

Vous l’avez remarqué aussi ? Entre les musiques à la radio, les téléfilms du dimanche, les marchés, sapins et autres décorations, nul doute ne subsiste… Les fêtes de fin d’année sont déjà là, avec leur lot de symboles et de traditions. 

 

Tandis que le temps se rafraîchit et que les arbres se dégarnissent, les rues s’illuminent et commencent à se parer aux couleurs de Noël, de quoi nous faire oublier le froid de décembre. Existe-t-il une période de l’année plus reconnaissable que celle-ci ? 

 

Nous avons tous intégré les codes, usages et traditions de Noël. Que nous les respections ou pas, nous savons les identifier. Toutefois, savez-vous réellement ce qui se cache derrière ? Si vous souhaitez découvrir les secrets de nos coutumes et au passage grappiller quelques conseils arty, restez avec nous !

 

  1. Le père Noël

Commençons par la star de la fête, le père noël. Nous avons l’habitude de murmurer aux oreilles des petits qu’il descend chaque année du Pôle Nord, avec son traîneau et sa hotte bien rempli, pour récompenser les enfants sages. Mais qui est réellement ce bonhomme bedonnant vêtu de rouge et d’où vient-il ? Au risque de vous surprendre, celui qui se faufile par nos cheminées pour nous gâter, ne viendrait pas de la terre des rennes mais de Turquie. Oui oui, le personnage incontournable des fêtes serait inspiré de Nicolas de Myre ou Saint-Nicolas pour les intimes. Le saint patron des Lorrains, des marins et protecteur des enfants est fréquemment représenté avec une barbe blanche et un manteau rouge. Cela ne vous rappelle rien ? 

Représentation de Saint-Nicolas, église Saint-Nicolas-de-Myre à Marseille. 

Attention, cela dit, car l’image actuelle que nous avons du Père Noël nous vient d’un des plus brillants coup marketing de la marque Coca-Cola. En arrivant aux Etats-Unis, la légende de « Sinter Klass » (Saint Nicolas en flamand) s’est transformée en Santa Claus, terme qui désigne aujourd’hui le père noël. Le leader du soda a transformé ce dernier en 1931 en lui attribuant une bedaine et quelques accessoires chaleureux et  sympathiques. 

 

Si vous souhaitez en découvrir davantage sur l’histoire de Saint-Nicolas, rendez-vous à Nancy pour vous émerveiller devant l’un des mappings les plus impressionnants de France. “La légende de Saint-Nicolas” est un spectacle enfantin et poétique, projeté sur la place Stanislas. Si vous êtes dans le coin, profitez également du Parcours artistique des fêtes de Saint Nicolas 2022.
 

Mapping place Stanislas spectacle de Saint-Nicolas. 

© Julie Fort

  1. Le Sapin

Si nous vous parlons de cadeaux, vous pensez probablement à l’amoncellement de paquets sous le sapin. Mais d’où peut bien venir l’idée d’installer et de décorer chaque année un arbre dans notre logis? Pour comprendre, nous pourrions remonter très loin dans le temps, par exemple, dans l’antiquité les branches de conifères décoraient les maisons des Romains à l’occasion d’une fête spéciale en fin d’année et dans la culture Celte était associé un arbre à chaque mois lunaire, celui de décembre étant un épicéa. Il faut attendre le Moyen-Âge pour que l’usage du sapin se diffuse auprès du plus grand nombre. En effet, lors des “Mystères”, genre spécifique du Théâtre contrôlé par l’Eglise, un arbre était généralement installé sur le parvis des lieux saints et garni de pommes rouges, faisant référence à l’arbre du paradis. L’idée était de recréer des scènes bibliques pour éduquer la population dont la grande majorité était analphabète.  En décembre, les arbres sélectionnés sont naturellement les sapins, et au fil du temps les pommes rouges ont laissé place aux célèbres boules de noël ornementales.

D’un point de vue plus contemporain, le sapin, véritable icône, ne cesse d’être revisité. On se souvient tous de l'œuvre ”The tree” de Paul McCarthy qui a suscité de grandes réactions place Vendôme en 2014. Ce “sapin” contemporain est loin d’être le seul à avoir fait la une des journaux. Si vous passez par Bordeaux, faites un tour du côté de la place Pey-Berland pour admirer le sapin en verre du designer Arnaud Lapierre. Ce cône de verre et d’acier recyclés de 11 mètres de haut succède depuis 2021 au sapin de Noël traditionnel. L’idée est de proposer une alternative à la coupe d’un arbre et d’inclure dans le paysage bordelais une œuvre d’art réalisée localement. 

Sapin de verre place Pey-Berland en 2021 ©Ugo Amez

Pour mettre tout le monde d’accord, et surtout les plus gourmands, nous vous conseillons d’admirer les réalisations d’Amaury Guichon et en particulier “The christmas tree” . L’année dernière, le chef pâtissier chocolatier nous a offert une version aboutie de son sapin de noël. Chaque année, depuis 2016, il améliore cette création. La dernière version en date est un vrai régal pour les yeux. N’en déplaise à certains, la gastronomie est reconnue comme une forme d’art et la créativité d’Amaury Guichon nous le prouve chaque jour, nous avons hâte de découvrir ce qu’il nous réserve cette année pour les fêtes. 

Amaury Guichon, “The Christmas tree”, 2021

  1. La bûche de Noël

Continuons sur notre lancée et décortiquons ensemble l’histoire de la vedette culinaire de noël : la Bûche. Avant d’être un dessert, cette dernière était une offrande. Ne bougez pas, on vous explique tout. Dans les pays du Nord de l’Europe, la tradition voulait que l'aîné et le cadet d’une famille brûle une énorme bûche lors de la plus longue nuit de l’année. De ce rite a découlé, en 1870 la première recette de ce gâteau si spécial. Il faut cependant attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que la coutume de ce dessert se répande en France et dans les pays francophones.

Tradition de la grande bûche de Noël. Dessin de Léon Lhermitte

paru dans Le Monde illustré du 1er janvier 1884

Que vous soyez adepte de la bûche glacée ou que vous préfériez la génoise classique, vous ne resterez pas de marbre face à la bûche "Lettre au Père Noël" de Nina Métayer. Ce travail d’orfèvre est aussi beau que surprenant avec un équilibre de saveur entre les épices de noël, le poivre, et le goût du sapin.

La bûche Nina Métayer "Lettre au Père Noël" / Photo Presse

Si vous aimez vous challenger, pourquoi ne pas essayer de reproduire les recettes des grands pâtissiers ? L’école de cuisine Alain Ducasse propose des cours pour apprendre à réaliser une bûche qui épatera vos convives. 
 

  1. Le houx

Ah le fameux houx, on le retrouve en décoration dans les couronnes ou sur les bûches de Noël. Vous avez peut-être même déjà reçu un bouquet de houx et de guy ? Si c’est le cas, sachez qu'offrir un tel bouquet en langage des fleurs signifie protection et hospitalité. 

Branche de houx.

Minute papillon.. Pourquoi utilise-t-on si fréquemment du houx à Noël ? Tout d’abord pour des raisons pratiques, le houx est une plante résistante qui fleurit en hiver. Ensuite, comme de nombreux symboles de Noël, on retrouve une explication religieuse. Lors de sa fuite en Egypte, la Sainte famille se serait cachée derrière des feuilles de houx et cela lui aurait permis d’éviter les soldats. Pour remercier la plante, Marie aurait prié pour faire en sorte que cette plante reste verte toute l’année. Cette plante hivernale est donc avec le temps devenue symbole de protection, utilisée pour décorer les maisons à Noël. 

 

Le houx est souvent représenté dans la peinture, et permet automatiquement d’identifier la période de l’année. Par exemple, la peinture de George Goodwin Kilburne “The Holly cart”, met en avant la vente de houx, annonciatrice de la période des fêtes.

George Goodwin Kilburne, The holly cart

Bien plus qu’un symbole de Noël, le houx n’a pas fini de vous surprendre. Ce petit arbuste est rarement utilisé pour son bois, mais saviez-vous qu’un objet d’exception à été réalisé avec ce matériau hors du commun ? En effet, la canne de Goethe le célèbre romancier, dramaturge, poète et théoricien de l’art Allemand est entièrement sculpté dans du bois de houx. Actuellement, cette canne mythique est exposée au Musée de Weimar si vous souhaitez y jeter un œil. 

 

Comment ? L’Allemagne est un peu loin ? Et si nous vous disions que vous pouvez observer un autre objet fait à partir de cette matière tout en restant chez vous. Sortez les plaides et les chocolats chauds et plongez vous dans la saga Harry Potter. En effet, le sorcier le plus célèbre de l'histoire possède une baguette faite en bois de houx et en plumes de phoenix. 

 

  1. La neige

Maintenant que nous avons largement brisé la glace, passons à la neige, composante indéniable de Noël.

Paul Gauguin, nuit de Noël, (la bénédiction des boeufs), peinture, 1902-1903

Le tableau ci-dessus de Paul Gauguin représente la nuit de Noël en Bretagne et en particulier la bénédiction des bœufs. La neige est grandement présente dans cette peinture. Nous avons tendance à associer les toits enneigés, les paysages blancs, la glace et le froid à des symboles de Noël. Si vous aimez les œuvres rafraîchissantes, nous vous recommandons le travail de Bianca Bondi. L’artiste propose des voyages ésotériques qui convoquent les 5 sens. La cristallisation des éléments grâce au sel nous fait penser à des paysages glacés voire enneigés. Pas vous? 

Have you accepted Christ as your personal savior..., 2019. © Johanna Benaïnous

Pour ceux qui recherchent une expérience tonifiante, baladez-vous entre les sculptures du concours de Valloire en janvier. Une occasion unique de commencer l’année entre le monumental et l’artistique.

 

Pssst on a un secret… Vous connaissez l’autoportrait du duo Pierre et Gilles? Outre le fait qu’esthétiquement l'œuvre contienne des éléments qui nous rappellent noël (branches, guirlandes, paillettes et un fond à pois qui ressemble à de la neige) leur complicité en est l’élément principal. En effet, noël est aujourd’hui un moment de rassemblement, de convivialité et de partage. Cette œuvre illustre bien le fait que nous sommes dans le même bateau que nos proches et que quoi qu’il arrive nous avançons ensemble.

 

Si vous aimez leur travail, hissez la grand-voile et foncez à la Galerie Templon pour en découvrir plus.

Les Deux Marins – Autoportrait (Pierre et Gilles), 1993 Photographie peinte, pièce unique, sans cadre : 69 x 87 cm, The Museum of Fine Arts, Houston, Gift of Manfred Heiting, The Manfred Heiting Collection, 2002.1841© Pierre et Gilles

Et pour vous, quelle œuvre symbolise l’esprit de Noël?

N’hésitez pas à nous partager vos coups de cœur arty sur Instagram ou Facebook !
 

Publié le 09/12/2022, écrit par Roxane Thomoux


 

Offrez la carte culturelle

Thumb e6b8125e2823fcaf
ÉVÉNEMENT EXCLUSIF : Jeudi 9 fév. à 13h30
L'exposition “Mille et une orchidées" aux Grandes Serres du Jardin des Plantes de Paris
Avec CultureSecrets, profitez, en exclusivité, d’une visite guidée de cette exposition incontournable.
RESERVER
Thumb f7b36a718c31a6ad
CONCERT : Vendredi 10 fév. à 20h
Découvrez le duo New Yorkais “Water From Your Eyes” au PopUp!
Pour tous les fans de dance music et d’électro-pop…
RESERVER
Thumb 5133716e8c9553ac
CONCERT : Dimanche 12 fév. à 14h30
Appréciez un concert d’exception à la Maison de la radio et de la musique
Festival Présences 2023 #8 COSMIGIMMICKS
RESERVER

À LIRE AUSSI

Maternité avec Père Noël, Marc Chagall, 1954
Fêtes de fin d’année
Les mystères derrière vos cadeaux
Déballons les secrets de Noël
Partez avec nous à la découverte de l’histoire de vos précieux paquets. Au programme : anecdote, comparaison artistique et proposition de sorties culturelles.
Ignacio Coló, Eduardo & Miguel, 2022, Photography, 21,2 x 28,6, Ignacio Coló. Galerie RM
Le mois spécial photo
Zoom sur les événements photos de novembre
Plongez dans la pellicule de CultureSecrets
Clic-Clac Kodak, prenez la pose et faites une pause avec CultureSecrets pour préparer ce mois dédié à la photographie.
Manuel Mathieu, Unmade, 2022 Courtesy the artist and Pilar Corrias, London
La semaine de l'art contemporain
Votre parcours CultureSecrets
Suivez le guide pratique
Vous l’avez senti ? Ce calme avant la tempête, cette frénésie parisienne… Octobre est là, et avec lui le grand rendez-vous annuel de l'art contemporain. Voici notre petit guide pour se retrouver parmi tous les événements.