FR
EN
Menu

Lever de rideau sur le meilleur du théâtre

Au balcon au printemps

Publié le 29/04/2018

"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre du Petit Montparnasse jusqu'au 3 juin 2018

 

 

 

 

 

 

Paris, 1942. Alors que la France est sous occupation allemande, le régime du Maréchal Pétain force les Juifs à porter l'étoile jaune et à subir quotidiennement les pires humiliations. Alors que Joseph Haffmann, bijoutier parisien, a envoyé sa famille en Suisse, il décide de proposer un étrange marché à l'un de ses employés.

Ce dernier n'étant pas juif, l'artisan lui offre de lui céder sa boutique et lui demande en échange de le loger clandestinement en attendant des jours meilleurs. Pierre Vigneau accepte mais énonce à son tour une requête des plus inattendues...

 

 

 

 

 

 

L'homme est stérile. Il demande alors à Haffmann s'il serait disposé à faire un enfant à sa femme... C'est un pacte à la fois digne de Faust et de Kafka tant il semble scabreux et invraisemblable mais la mise en scène cinématographique et efficace de Jean-Philippe Daguerre ne laisse pas une minute au doute.

Dans ce huit clos brillamment construit, les courtes scènes s'enchaînent, au rythme des rafales, sans jamais lasser tant les dialogues sont intelligents et le suspense, captivant. La petite histoire rejoint ici la grande et on voudrait ne jamais dire "Adieu Monsieur Haffmann" !

 

 

 

"La révolte" au Théâtre de poche Montparnasse jusqu'au 15 juillet 2018

 

 

 

 

 

 

Paris 1870. A la lumière d'une lampe à pétrole, l'heureux et redoutable banquier Félix et sa femme Elisabeth conversent sur les différents bilans et investissements... Elisabeth a, en apparence, tout de l'épouse soumise à son mari, répondant à toutes ses questions et à tous ses ordres...

Sous ses airs discrets, elle est néanmoins parvenue, forte d'une grande intelligence, à faire tripler la fortune de son égoïste époux qui en aurait été bien incapable. Alors que ce dernier énumère les noms des locataires à expulser et que les douze coups de minuit résonnent dans la pièce sombre, le visage de la jeune femme, d'ordinaire si doux, se glace...

 

 

 

 

 

 

Elle lui annonce qu'elle le quitte pour toujours et s'en va dans la nuit laissant derrière elle sa petite fille endormie et son mari, évanoui... Si cette pièce écrite par Auguste de Villiers de l'Isle-Adam date du XIXème siècle, son sujet est plus que jamais d'actualité à l'heure où les femmes se libèrent du patriarcat et des inégalités...

Mais la cette lutte philosophique initiée par l'épouse résulte également de son dégoût profond pour le capitalisme sauvage et ses dommages collatéraux. En se libérant du joug marital et financier, Elisabeth devient l'ambassadrice des défavorisés, des marginaux et des oubliés... Cette "révolte" donne de l'espoir !

 

Offrez la carte culturelle

Thumb 47cf609b3fe50f90
Jusqu'au 23 février 2020
Laissez-passer exposition “Jules Adler. Peintre du peuple”
musée d’art et d’histoire du Judaïsme
RESERVER
Thumb e3e9a29e3292eb7c
Jusqu'au 5 janvier 2020
Laissez-passer : Expo “Paris-Londres Music Migrations (1962-1989)”
Musée de l’histoire de l’immigration
RESERVER
Thumb d22a07ec6ba4960e
Mercredi 6 novembre à 19h
Soirée privée avec un expert autour de la vente Art Contemporain Africain
PIASA
RESERVER

À LIRE AUSSI

culturesecrets-secretsdejosephine-tele-TF1-bazardelacharite-paris
SERIE TELE
« Le bazar de la charité »
Une “saga historique à la Dumas”
TF1 s’associe à Netflix pour une série française et le résultat de ce partenariat inédit s’avère très spectaculaire.
culturesecrets-secretsdejosephine-insolite-bar-marrakech-gatsby-paris-moonshiner
INSOLITE
« Marrakech & Gatsby »
La sélection “Paris est une fête !”
Au programme de nos sorties hivernales dans les speakeasy, cette semaine : un voyage au Maroc dans le bar caché du Hoxton (Paris 2ème) et un speakeasy style “prohibition américaine” niché dans la chambre froide d’une pizzeria (Paris 11ème). 
culturesecrets-secretsdejosephine-balade-jardindesplantes-océanillumination
NOCTURNE
« Océan en voie d’illumination »
Le Jardin des Plantes fait une plongée dans les océans
370 000 visiteurs éblouis en 2018 lors d’Espèce en voie d’illumination ! Après ce succès retentissant, le Jardin des Plantes réitère l’opération et expose, cet hiver, de magnifiques sculptures géantes représentant les créatures qui peuplent nos océans.